Déontologie

Le praticien de massage de bien-être ne s’autorise aucun diagnostic, n’ordonne aucun traitement, ni interruption des traitements en cours. Le massage de bien-être est aussi un moment d’écoute qui permet de révéler parfois quelques dysfonctionnements, donnant l’occasion au praticien d’orienter systématiquement son client vers des spécialistes, ex : son kinésithérapeute, et au minimum vers son médecin généraliste.

Toutes les prestations proposées, le sont dans le cadre du Bien-être, de la Relaxation, du Confort, et de la Prévention.

Les massages de bien-être et le AMMA sont réalisés sans ambiguïté : ni idéologie, ni vocation thérapeutique, ni orientation sexuelle.

Le terme MASSAGE perçu comme généraliste par le grand public – Français et Anglo-saxon – est utilisé comme tel.

La finalité, l’intention des massages de bien-être ne tendent que vers la relaxation, le confort, ainsi qu’à la détente nerveuse et musculaire de nos Clients.

Le massage de bien-être, n’est en aucun cas un acte thérapeutique ou de guérison, ni de rééducation – prérogative des Masseurs Kinésithérapeutes.

Le massage de bien-être ne vise qu’à améliorer l’état général – physique et mental, du Client par l’attention positive qui lui est portée et par les bienfaits du toucher.

Les commentaires sont fermés